Protection appliquée avec Harmonie Mutuelle

Comment mettre en place une stratégie « capital-santé » adaptée aux besoins de ses collaborateurs et aux enjeux de son entreprise ?
Claire Desaché, responsable régionale Prévention Promotion de la santé Harmonie Mutuelle explique comment les équipes Harmonie Mutuelle accompagnent les décideurs.

Qui initie la démarche ?

Tout part généralement d’un besoin identifié par le chargé d’affaires Harmonie Mutuelle. Dans le cadre de la mise en place et du suivi du contrat santé et/ou prévoyance, cet interlocuteur privilégié de l’entreprise a une connaissance approfondie du périmètre de l’entreprise. Ses échanges réguliers avec les différentes parties prenantes, qu’il s’agisse du dirigeant, du DRH mais aussi des représentants du personnel lui permettent d’identifier des problématiques Santé/RH spécifiques.
Il peut d’ailleurs apporter des premiers éléments de réponses avec des garanties et des services intégrés au contrat santé, comme la prise en charge de séances d’ostéopathie ou l’accompagnement au sevrage tabagique. Il peut également proposer des « zooms prévention » sur des thématiques allant des TMS à l’activité physique. Ces kits d’information pédagogiques constituent un premier niveau de sensibilisation auprès des collaborateurs.

À quel moment interviennent les professionnels de la prévention ?

Quand l’entreprise décide d’aller plus loin dans sa démarche d’accompagnement de ses collaborateurs, notre service prévention organise un premier temps d’échange dans l’entreprise. L’idéal est de pouvoir rencontrer toutes les personnes qui œuvrent pour la santé des salariés : Dirigeant, DRH, représentant du CSE, Délégués du personnel, ingénieur sécurité environnement…
À ce stade, on peut même envisager la mise en place d’un comité de pilotage.

La démarche commence par une analyse fine du contexte « santé » de l’entreprise

La première étape consiste effectivement à écouter, échanger pour identifier avec précision la problématique et les enjeux.
Sur la base d’un guide d’entretien, tout est passé au crible :
Le CHSCT est-il actif ? Quel est le taux d’absentéisme ? Quels sont les différents métiers dans l’entreprise ?
Quel est la moyenne d’âge des salariés ? Y at-il du travail posté ou de nuit ? Quels sont les risques recensés dans le DUERP (Document Unique des Risques Professionnels) ? Des actions ont-elles été déjà menées ? Cette analyse se penche également sur les contraintes (horaires, disponibilités des salariés) dont il faudra tenir compte pour mettre en place nos actions. Cette étape nous permet également de repérer les outils (écrans, intranet) ou les temps forts de l’entreprise que nous pourrons mettre à profit.

Vous proposez ensuite un plan d’actions…

Un plan d’action… et un calendrier. Une démarche efficace de prévention s’inscrit dans le temps et hiérarchise les priorités. Ce cadencement peut prévoir un premier travail auprès des managers et peut aller jusqu’à des actions individualisées, sur poste par exemple. Concrètement, ces actions peuvent prendre la forme d’ateliers pratiques, de stands d’information, d’e-learning confiées à des experts comme des diététiciens, des tabacologues, des coachs sportifs, des ergonomes, des médecins du sommeil… elles peuvent concerner une problématique spécifique, des combinaisons d’actions (comme l’alimentation et le sommeil) voire une approche globale.
Nous nous inscrivons dans une démarche sur mesure.

Ces actions ont-elles systématiquement lieu au sein de l’entreprise ?

C’est généralement le cas, mais nous avons également la possibilité de proposer des formations inter-entreprises. Ce format permet aux entreprises qui ont un petit nombre de collaborateurs concernés par une problématique (comme le départ à la retraite par exemple) de mener des actions ciblées.

L’efficacité de ces actions est-elle mesurée ?

Bien sûr. Par le biais de questionnaires, nous évaluons régulièrement la performance de ces actions, ce qui nous permet d’adapter les dispositifs ou de modéliser les succès pour un autre site ou d’autres publics de l’entreprise.

 

Interview de Claire Desaché
Responsable Prévention et Promotion de la santé – Harmonie Mutuelle – Région Atlantique

Découvrez d'autres bonnes pratiques pour lutter contre le mal de dos dans notre guide sur le capital santé des salariés

Livre Blanc
INVESTIR DANS LE CAPITAL-SANTÉ DES SALARIÉS

Une stratégie gagnante pour l'entreprise

Lire le Livre